Keny Arkana détourné par le FN

Publié le par shtenza

Keny Arkana rappeuse marseillaise d'origine argentine reconnu pour ses propos révolutionnaire et sa sympathie pour la cause internationnaliste et alter-mondialiste, a vu  pour la seconde fois en peu de temps ses chansons détournés au profit du FN.

En effet,
le 18 avril alors qu'elle avait annulé ses concerts pour participer à des forums populaires de l'"Appel aux sans-voix", refusant toute affiliation aux partis politiques, elle a eu la mauvaise nouvelle d'apprendre que le site du FN des Alpes-Maritimes proposait une rubrique "Keny Arkana rappeuse nationaliste" avec un clip détourné basé sur les images du clip de "La Rage" mélangé avec les paroles de sa chanson "Nettoyage au kärcher".

clip de "La Rage"
 

Le titre "Nettoyage au kärcher"


De ces deux morceaux des membres du FN ou tout du moins des
militants en ont fait un clip de propagande entièrement remonté à la gloire de Jean-Marie Le Pen et de son parti en vue des élections qui approchaient.

le clip détourné


Voici le droit de réponse de la rappeuse à l'époque 

J’ai appris avec horreur que le Front National a détourné le clip de “La Rage” et le morceau “Nettoyage au Karcher” à des fins électorales.

En effet le clip diffusé sur le site du Front National ainsi que sur Youtube est le résultat d’un montage réalisé sans mon accord ainsi que sans celui de ma maison de disques.

Défenseuse d’une révolution du bas et anti-institutionnelle, je tiens à rappeler que je ne soutiens aucun candidat, encore moins celui du Front National, et que ce clip est en parfaite contradiction avec les valeurs que j’ai toujours défendues.

Je ne reste pas indifférente à ce détournement perfide et scandaleux de ma musique et de mon message, mais cela met en évidence leur stratégie éhontée de propagande qui ne manque pas de porter atteinte à mon oeuvre.

Le Combat Continue, Vive La Résistance !
"la fin est dans les moyens comme l’arbre est dans la graine"

Keny Arkana

 

et voici le clip qu'elle a alors tourné et mis en ligne un jour après cette histoire de détournement, si la qualité reste à discuter il faut lui concéder qu'elle l'a réalisé dans l'urgence


Si on est pas obligé d'être en accord avec les idées de Keny Arkana, il n'empêche que sa démarche demeure sincère et réfléchie et qu'on ne peut pas la taxer de racisme. L'affaire aurait ainsi pu en resté là, car même si sa maison de disque "Because" a lancé une procédure contre la fédération FN des Alpes-Maritimes, puis contre celle de la Marne Keny Arkana elle n'estimait pas nécessaire de porter plainte et préférait se consacrer à d'autres combats.

Cependant les militants FN eux n'en avaient visiblement pas fini et ont récidivé. Ainsi des extraits du clip "Victoria" dont la phrase: "Des étrangers ont brûlé nos maisons pour voler nos terres" qui dénonçait à l'origine le colonialisme et du morceaux "Venez voir", ont été remontés avec des images d'une agression contre une vieille dame, de combats dans les tranchées pendant la guerre de 1914-1918 et d'affiches de Jean-Marie Le Pen.

le clip de "Victoria"


le nouveau détournement pro-FN


On le voit en matière de propagande ce parti et ses sympathisants n'hésitent devant rien pour véhiculer leurs idées immondes. Ce n'est pas la première fois et ce ne sera surement pas la dernière.
En plein enregistrement, à Marseille, d'un album concept "Désobéissance civile" Keny Arkana a déclaré: "Ce qui me fait le plus flipper, c'est que des nazis me prennent pour une des leurs et qu'une bande de skins se pointe à un de mes concerts. Nous n'avons rien à voir, ils prônent la haine nationaliste et xénophobe, je chante une révolution internationaliste, la solidarité et le métissage."

En attendant peut-être une nouvelle réponse en musique ou une véritable action en justice?

un autre article sur le fn c'est ici


Publié dans Artistes

Commenter cet article