"A World Without A Word" - Chronique du nouvel abum de Raul Midón

Publié le par oneloya

En ce mois de septembre synonyme de rentrée et de morosité pour beaucoup la bonne nouvelle pour nos oreilles est l'arrivée dans les bacs du nouvel album du prodige Raul Midón "A World Without A Word" sur le célèbre label Blue Note. Cet auteur compositeur aveugle s'est fait connaître en 2005 avec son deuxième album solo "State Of Mind" concentré de soul acoustique qui a bluffé pas mal de monde. Très vite comparé à Stevie Wonder pour sa cécité comme pour son talent l'ex choriste de Julio Iglesias et Shakira a su trouver sa place et s'imposer comme un artiste reconnu et un musicien de talent.


. L'album

C'est dire l'attente que j'avais autour de ce nouveau disque. Et le moins que l'on puisse dire c'est que c'est une nouvelle fois très réussi. Assez différent pourtant du précédent, il sonne quand même moins soul, de l'aveu même du chanteur originaire du Nouveau-Mexique il est beaucoup plus tourné vers la pop. Mais que les amateurs de "State Of Mind" se rassurent ils ne seront pas dépaysé, on retrouve ce qui faisait la force de son précédent opus. Un jeu de guitare entre jazz et flamenco toujours aussi maîtrisé, des rythmiqes groove à souhait, et en plus Raul Midón chante très bien.

L'album est assez court, seu
lement 10 chansons. Mais pas une ne se ressemblent et fait assez rare pour être souligné aucune ne semblent superflue. On passe de "Pick Somebody Up" où le guitariste nous fait admirer sa technique de guitare et sa propension a réaliser des morceaux entraînants, à un "Save My Life" aux accents funk,une ballade soul "All The Answers" mettant en valeur sa voix et rappellant sa formation jazz avec des cuivres omniprésents.Suivront un titre chanté a capella dans la pure tradition gospel "Ain't It Happened yet", une autre ballade soul "All because Of You", un morceau tourné vers la pop "The World That I Know", un morceau inspiré de la folk argentine de son enfance " Temberana", une chanson toute en retenue dédiée à sa mère "Song For Sandra", un titre chanté en espagnol hommage à ses racines "Caminando", et on arrive déjà à la fin de cet album avec le titre "Peace On Earth" bien représentatif de la philosophie de ce jeune musicien.
L'album est déjà fini et on redemande, s'il pouvait sortir des albums comme ça tous les mois. On est loin, très loin des artistes formatés, le comble pour un album dont son auteur revendique le coté accessible à tous.

. La tournée en France

Pour ceux qui veulent l'écouter en live il sera une tournée en France du 13 au 24 novembre prochain. Notamment à Metz le 15 novembre, à Lyon le 16, il jouera dans la salle de l'Olympia à Paris le 17, et sera à Massy le 21.


. L'interview ( extraits tiré du webzine OnlyGroove.com, pour lire
l'interview complète cliquez ici)

Tu te décris comme un artiste "pop", peux-tu m'en dire plus ? Qu'entends-tu par "pop" ?
Oui, je fais de la pop. Pour moi, la pop, c'est simplement de la musique qui est destinée à un public aussi large que possible.
Moi je viens du jazz, et le jazz n'est pas vraiment fait pour plaire au plus grand nombre.
J'écris volontairement des chansons qui peuvent parler aux gens, des mélodies que l'on retient, je les considère donc "pop". Mais bon, il y a plusieurs types de "pop", il y a Jessica Simpson (rires) et Stevie Wonder, tous les deux font de la pop, mais différemment.
La pop peut être très qualitative, la musique commerciale n'est pas nécessairement mauvaise ou bâclée, il y a de la pop très intéressante.

Justement à propos de Stevie Wonder, il y a beaucoup d'influences Soul dans ta musique, est-ce que la musique Oldschool te manque ?
J'aime la musique Oldschool et elle me manque c'est vrai !
Je pense que la musique commerciale actuelle devient de moins en moins intéressante ! Le R'n'b aussi, et c'est parce que les artistes veulent vendre des disques qu'ils ne prennent plus de risques, et cela donne de la musique très plate, sans aucun intérêt. Alors que ce n'est pas ce que le public demande, je crois au contraire que c'est l'opposé, je pense que les gens veulent entendre des choses intéressantes, et pas du "réchauffé". Le problème n'est pas de faire des chansons commerciales encore une fois, mais doivent-elle être ennuyeuses ? Je ne pense pas.
Tu vois, par exemple, un de mes héros en musique "pop" est Sting. Il apporte vraiment quelque chose à la musique pour moi, il apporte des nouveaux sons, des nouvelles influences, et c'est vraiment intéressant. Et en même temps, pourtant, il vend énormément de disques ! Alors c'est un peu un modèle pour moi (rires)
Une chose que j'ai remarquée ici en France, je suis catégorisé en tant qu'artiste Jazz, mais pourtant je ne fais pas vraiment de jazz, je ne chante pas de standards par exemple. Mais personne ne m'empêche de faire la musique que je veux faire. Et j'apprécie l'espace qu'on me donne sans attendre de moi que je sois un artiste purement jazz. Je suis un artiste, et je ne veux pas être catégorisé, car cela me limiterait dans la création.


Nous avons parlé de tes influences soul, quelle place occupe des origines argentines dans ta musique ?

Une place très très importante peut-être même plus importante que la soul. La première musique que j'ai écoutée était du folk argentin, et c'est pour cela que deux morceaux de mon nouvel album sont d'inspiration latine. C'est quelque chose que je n'avais pas pu faire sur le premier album, et je suis bien content que ces morceaux existent.


Comment travailles-tu là-dessus justement, comment décider qu'une chanson sera jazz, soul, latino ?
Je ne sais pas trop en fait, les chansons se font un peu toutes seules, je ne décide pas vraiment (rires). C'est un peu comme un enfant, on l'éduque, on lui dit quoi faire, mais au final, il fait ce qu'il veut ! (rires)

Tu sors ton nouvel album le 17 septembre, deux ans après le premier, que nous réserve-t-il ?
Oui, j'en suis vraiment très fier, beaucoup plus que du premier en fait !
C'est un album beaucoup plus personnel, mais en même temps beaucoup plus universel. Il est également plus profond au niveau des textes.
Il est également beaucoup plus musical, l'autre était beaucoup basé sur du guitare-voix, celui la est plus riche.

Es-tu le genre d'artiste à créer une fois en studio ou tout est-il pré-pensé ?
Sur cet album, j'ai travaillé avec Joe Marvin. Les textes ont été écrits en même temps que l'enregistrement des musiques, exclusivement par moi, mais nous avons travaillé ensemble sur les arrangements. Et pour répondre à ta question, contrairement au premier album, tous les arrangements vocaux ont été pensés directement en
studio.

Qu'est ce que tu écoutes en ce moment ?
J'écoute beaucoup de soul, mais oldschool en fait … Mais il y a quelques nouveaux artistes que j'apprécie, comme par exemple India Arie, John Mayer des artistes comme ca.
Mais autrement, j'écoute beaucoup de Jazz, de musique classique…

Quelle serait ta collaboration rêvée avec un artiste ? Mort ou vivant

(Rires) En fait, j'ai réalisé pas mal de rêves déjà ! J'ai travaillé avec Herbie Hancock et c'était vraiment quelque chose pour moi par exemple !
Mais je dirais ……. Sting par exemple, mais il y en a beaucoup d'autres !

Tu as travaillé avec Stevie Wonder et Donny Hathaway, j'imagine que tu étais fan avant de les rencontrer, comment as-tu gérer cela ?

J'étais fan, ça c'est sur !
Travailler avec Stevie Wonder était incroyable, nous avions travaillé ensemble sur le premier album, et nous avons fait une scène ensemble à Los Angeles, il était venu faire un morceau avec moi, c'était génial, vraiment. En fait, toutes ces collaborations sont non seulement inoubliables dans une carrière mais aussi très utile dans ma formation en tant qu'artiste. Il faut toujours se préparer à de telles opportunités, ça m'a permis de montrer à Herbie Hancock mon "A GAME" comme on dit chez nous ! (rires), et j'espère lui avoir donné une bonne impression.



. La Playlist


01-Pick Somebody Up 02-Save My Life 03-All the Answers 04-Ain't Happened Yet 05-All Because of You 06-The More That I Know 07-Tembererana 08-Song For Sandra 09-Caminando 10-Peace On Earth


. Les extraits

le clip de "Pick Somebody Up"


la video promo du nouvel album


"All The Answers" en live au Muziekcafé


Publié dans Chroniques d'albums

Commenter cet article