James Brown - the godfather of soul

Publié le par shtenza

james-brown.jpg
Comme son nom est apparu plusieurs fois au cours des articles précédents, autant ne pas faire les choses à moitié et rappeler à tous qui était le grand James Brown. Malheureusement décédé le 25 décembre de cet année, si ça c'est pas la preuve que le père noël n'existe pas.

Né en 1933 dans une famille pauvre, il va devoir travailler jeune pour aider ses parents en ramassant le coton ou en cirant les chaussures. A 16 ans il est condamné pour attaque à main armée. Il sortira du centre de détention juvénile où il a été envoyé 3 ans plus tard, mais ce ne sera pas la seule fois où il fait un détour par la case prison. Pour notre plus grand bonheur d'ailleurs car c'est derrière les barreaux qu'il va rencontrer Bobby Byrd et intégré son groupe Avon. Celui-ci va rapidement évoluer sous son influence et connaître le succès en 1956 avec "Please, please, please" écoulé à un million d'exemplaires. Pendant deux ans la suite va être plus laborieuse puis à partir de 1958 et du single "I try" le groupe rebaptisé James Brown with The Famous Flames  va enchaîner les succès. C'est avec l'album Live at Apollo que James Brown qui jusqu'alors été surtout connu dans le sud des états-unis va recevoir la consécration nationale puis mondiale. Ses albums suivants vont imposer le style de James Brown, et poser les bases du funk. Jusqu'à la fin des années 70 James Brown malgré les changements de groupes,de musiciens, voire de style va s'imposer comme une véritable icone de la musique et inspiré toute une génération de musiciens. Il sera beaucoup moins présent par la suite, même s'il ne s'éloignera jamais véritablement continuant la scène et multipliant les collaborations avec le milieu hip hop notamment, mais il va surtout multiplier ses problêmes avec la justice. De 1988 à 1991 il est nouveau  incarcéré, et continuera jusqu'à sa mort  à alterner entre périodes où il se produit à travers le monde et arrestations diverses. Au moment où il nous a quitté, à l'age de 73 ans, il avait ainsi de nombreux concerts prévus.

Aussi célèbre pour sa musique que pour son jeu de scène James Brown demeure un artiste majeur du XXème siècle, comme en témoigne les nombreux surnoms qu'on lui donna de Godfather of the soul à Mr dynamite. Il a influencé d'innombrables artiste de Miles davis aux artistes Motown, de Prince à Michael Jackson. On pourrait même dire qu'il à lui seul fait évoluer la musique. Il reste dailleurs l'artiste le plus samplé au monde, comme le montre encore "Ghetto Love" sur l'album de Macy Gray sorti tout récemment.


Comme l'écoute vaut mieux qu'un long discours... 

 

Publié dans Artistes

Commenter cet article

Joe 25/06/2007 23:56

un grand nom de la black musique nous a quitté, c'est bien tristesympa le clip